La GRC, une opportunité pour faire de la CCI de Région une réalité

En 10 ans, j’ai rencontré un grand nombre de Chambres de Commerces françaises autour des problématiques de GRC. Cette position d’observateur m’a permis de constater qu’au-delà des fonctions régaliennes qu’elle assure, chaque CCI est singulière et n’a pas son semblable.
En effet, chacune d’elle a développé des savoir-faire très différents en fonction de la vision de ses élus, des compétences de ses conseillers, des besoins spécifiques des territoires et de ses moyens financiers. Ces dernières années certaines CCI ont développées des services à forte valeur ajoutée proposés en direct aux entreprises consulaires, quand d’autres ont plus misé sur l’animation de réseaux en développant des modèles économiques très différents.
La RGPP a décidé de la régionalisation des CCI. En pratique, dans les territoires, il s’agit de réunir des entités très différentes avec des compétences et des organisations propres. Lorsque la décision a été prise, les dirigeants des CCI et leurs élus ont été dans un premier temps les seuls à devoir réfléchir à une organisation cible. Après l’annonce et avant de se traduire en une organisation concrète, la régionalisation a alimenté beaucoup d’interrogations et parfois de craintes des collaborateurs des Chambres.
Le temps est passé et l’idée de la régionalisation s’est précisée pour chaque collaborateur. Mais comment réussir concrètement à créer une CCI de Région à partir de CCI indépendantes avec des équipes qui n’ont jamais eu l’habitude de travailler ensemble et qui bien souvent ne se connaissent pas ?
Un projet GRC régional est une opportunité pour passer à cette réalité. Les premiers retours d’expérience sur le terrain montrent qu’autour de ce sujet GRC, les équipes ont appris à se connaitre, à s’apprécier, à découvrir les pratiques de chaque territoire et à trouver des nouvelles organisations à partager.
Toutes les questions posées lors d’un projet GRC sont les fondamentaux d’une fusion réussie :

  • Trouver une vision commune
  • Développer une offre régionale et une marque unique CCIR
  • Trouver une organisation cohérente des services sur la région en gardant les spécificités propres aux préoccupations distinctes des territoires
  • Capitaliser sur les informations déjà collectées et les mettre en commun
  • Créer de nouveaux groupes de travail transversaux pour mettre en marche ces organisations

Le projet GRC permet de passer d’une régionalisation « concept » à une réalité terrain. Il permet à chaque collaborateur de dépasser l’appréhension de la fusion pour se sentir fier d’appartenir à une entité plus forte et mieux organisée.