Eudonet s'ouvre davantage à la vente indirecte


article de presse


juin 2018 sur le site "edi-mag.fr" édition été 2018


Depuis bienôt vingt ans, Eudonet adopte une trajectoire rectiligne, celle d'un éditeur-intégrateur de solutions CRM certes généralistes, mais aussi verticalisées. Toutes sont disponible en mode SaaS.


L'arrivée récente à sa tête, Antoine Henry, un vétéran de Sage, donne un soufle nouveau à cette entreprise d'allure sérieuse, à l'ascension régulière et discrète. Sur le plan de la commercialoisation indirecte, d'abord.


Ainsi, le groupe s'ouvre davantage au channel par l'entremise d'un partenariat avec IGSI, une ESN établie à Graasse (Alpes-Maritimes) spécialisée dans la gestion de la relation client, principalement dans le sud-est de la France. Ensuite Eudonet eregistre une croissance à deux chiffres : son CA 2017 progresse de 20% sur l'exercice précédent. Tous les secteurs "historiques" d'Eudonet sont concernés.


Fait remarquable, on note une nette percée du secteur immobilier et de celui des franchises. Concernant le maillage territorial, la stratégie de ce groupe reste contante. « Pas d'agence en province, mais un revendeur pour chaque region » confirme Antoine Henry « Nous possédons déja un bon maillage territorial. Et de toute façon, le but recherché n'est pas la quantité. La taille n'est pas le critère, ce qui compte c'est l'expertise et la compétence. Nous prévilégions les rapports individualisés avec les revendeurs. C'est pour cette raison que nous ne disposons pas de programme Partenaires à proprement parler. »


Afin de compléter cette panoplie, une opération de croissance externe n'est pas à exclure. « Notre réflexion porte actuellement sur la Grande-Bretagne » confie Antoine Henry.


Une démarche logique car le fait est que ce marché du CRM est particulièrement fourni outre-Manche. Comm il l'est dans le monde anglo-saxon en général.